Le service public de radiodiffusion dans les pays postcommunistes : la recherche d’un espace facilitant (2007)

Speaker: Dr. Karol Jakubowicz

Conférencier : Dr. Karol Jakubowicz

L’introduction du service public de radiodiffusion (SPR) dans les pays postcommunistes doit tenir compte de l’histoire du développement et de l’évolution des SPR en général. Quelles sont les perspectives pour son développement en tant qu’organisations médiatiques réellement indépendantes et dédiées avec authenticité au service public ainsi qu’à l’intérêt public?

Le cadre d’analyse sera basé sur le concept de Huntington des « vagues de démocratisation », l’analyse des systèmes de médias de Hallin et Mancini et l’analyse de la consolidation de la démocratie de Linz et Stepan. Afin d’évaluer le progrès en matière de développement des SPR dans les pays postcommunistes, la référence sera faite à la situation dans les pays méditerranéens où, selon Hallin et Mancini, le système médiatique qui s’est développé est « polarisé et pluraliste », est basé sur le « clientélisme politique » et dispose d’un « cordon ombilical » reliant le médium aux élites politiques.

Ceci sera suivi par un examen du développement des systèmes politiques dans les pays postcommunistes, de leur impact sur les orientations politiques relativement aux médias de ces pays, et de ce que cela a impliqué sur le plan de la transformation de l’État en radiodiffusion publique. Le processus a été jonché de difficultés, compte tenu de l’introduction du SPR en tant que partie intégrante d’une « orientation politique mimétique des médias » et il a impliqué la transplantation de structures légales et institutionnelles du SPR dans des contextes sociaux qui n’ont pas réussi à fournir un environnement facilitant pour ceux-ci.

En guise de conclusion, la situation du SPR sera examinée en Pologne, l’un des « leaders » de la période de transition, qui a néanmoins expérimenté plusieurs des mêmes problèmes que les autres pays, et qui pourrait être traité en tant que cas exemplaire illustrant l’ensemble des difficultés des autres pays postcommunistes.